Les grands lacs africains : un témoignage de voyageur

visuel CCFD

Le 7 décembre, le CCFD – Terre solidaire de Massy nous invite à venir écouter et échanger avec Anne Marie BRETHON, bénévole de l’Essonne, qui a passé 18 jours dans la région des grands lacs…

Elle nous parlera de :
la souveraineté alimentaire et l’accès à la terre,
la paix, la prévention des conflits et la citoyenneté,
l’économie sociale et solidaire,
la place de la femme dans cette société.

Rendez-vous donc le 7 décembre 2012 à 20.30 à l’église St Fiacre, paroisse St Esprit (place St Fiacre) à Massy.

Pour avoir une idée du contexte géopolitique de l’Afrique des grands lacs, écoutez l’émission « Service Public » de France Inter qui y est consacrée.

Pour en savoir plus sur la souveraineté alimentaire et le CCFD, cliquez ici

Festival « Un état du monde… et du cinéma »

Festival 2Festival 1

Florence-Aubenas-BIGBrillante-Mendoza-BIG

4e édition du festival « Un état du monde… et du cinéma » du 30 novembre au 9 décembre 2012 avec une avant-première chaque soir ! La bande annonce du festival

Avec la journaliste Florence Aubenas et le réalisateur philippin Brillante Mendoza, parrains de cette 4e édition, le festival « Un état du monde… et du cinéma » conjugue le récit du quotidien et l’analyse, l’actualité et la vision réfléchie d’un monde contemporain.

Au programme :

La rétrospective Brillante Mendoza : Caméra à l’épaule, en vingt jours de tournage tout au plus, Brillante Mendoza a, depuis Le Masseur en 2005, réalisé une douzaine de films. Reconnu par l’ensemble de la critique internationale, il est l’ambassadeur du cinéma vérité philippin.

20 ans après la guerre, le cinéma en ex-Yougoslavie : Vingt ans après un conflit meurtrier, cette région, stabilisée mais fragile, est composée de pays aux économies et identités nationales divergentes. Dans ces États aux frontières récentes, la culture reste le creuset commun de plusieurs générations.

Le cinéma syrien : des images pour la révolution : Alors que la Syrie subit un conflit sanglant depuis plus d’un an, une sélection de films analyse la continuité politique reliant l’ancienne génération aux regards anonymes de la révolution.

Esclavage moderne : quelles réalités ? Si l’esclavage est officiellement aboli, d’autres formes d’exploitation humaine subsistent toujours. Dix films issus de pays différents rendent compte de cette triste diversité.

Avant-premières : Sur le rythme d’une avant-première par soir, le festival propose son éclairage de l’actualité cinématographique avec des films tournés en Arabie Saoudite, Uruguay, Hongrie ou au Portugal.

Tout le programme cinéma précisément sur ce lien

Ici, toutes les conférences et tables rondes du festival

Qu’ est donc devenue Célimène ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Célimène et le Cardinal » dont le texte fait résolument écho aux missions d’Amnesty, nous a ravi par sa verve et le jeu des acteurs du Strapontin.

Une Célimène au verbe haut et flirtant sans cesse avec le danger.
Un Alceste ambigu, alternant arrogance de ses certitudes et doutes qui l’humanisent.

Autant de matière à réflexions sur une époque charnière qui annonce le Siècle des Lumières mais aussi sur ce début de XXI ème siècle qui cherche sa voie, entre « printemps arabe » et interrogations de société…

Merci aux 33 signataires, aux 3 contacts que nous avons tissés et à la personne qui rejoint notre réseau « Actions Urgentes ».

Un grand merci aux acteurs ; à Colette Allouche, le metteur en scène et à Hamid, le régisseur, tous fidèles amis du groupe !

Au sujet de la soirée « La Pirogue »

Adélie Chevée et Xavier Blom

Participant à la Semaine de la Solidarité Internationale, nous avons animé le 16 novembre dernier le débat en présence d’ Adélie Chevée, responsable de la commission « Personnes déracinées » à Amnesty france.

Nous tenons à remercier le collectif SSI de Massy et les signataires notamment de la pétition « Chypre : punis sans avoir commis de crime ».
Nous avons ainsi pu recueillir 63 signatures et avons pris contacts avec 6 personnes dont 5 rejoignent désormais notre réseau « Actions Urgentes » et 3 ont déclaré vouloir s’abonner au blog. Elles n’ont donc plus qu’à le faire sur le blog même…

A propos de notre pétition, nous rappelons qu’il est courant à Chypre de priver les migrants de liberté pendant des mois, voire des années, non pas parce qu’ils ont commis un crime ou un délit, mais simplement pour mettre en œuvre leur expulsion… qui parfois n’est même pas possible.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez encore signer et vous informer en cliquant sur ce lien.

Ci dessous, quelques compléments d’informations concernant le phénomène grandissant des réfugiés dans le monde…

Mais qu’est-ce qu’être réfugié ? Quelle différence avec un demandeur d’asile ?

Un demandeur d’asile est un étranger qui demande à obtenir la reconnaissance du statut de réfugié et dont la procédure est en cours.
Un réfugié est un étranger qui est autorisé à séjourner dans un pays après avoir obtenu une réponse favorable à sa demande d’asile.

Fuir son pays et chercher refuge n’est pas un choix, mais une nécessité. Dans le monde, chaque jour, des personnes quittent leur pays parce que leurs autorités ne peuvent ou ne veulent pas les protéger de graves atteintes à leurs droits fondamentaux.

• Amnesty International (AI) veille à ce que toute personne qui pourrait bénéficier du statut de réfugié ne soit pas renvoyée dans son pays d’origine où elle pourrait subir de graves atteintes aux droits humains.
• AI dénonce les renvois des réfugiés dans leur pays d’origine par les autorités du pays d’accueil.
• AI appelle la communauté internationale à respecter son obligation de solidarité en accueillant les personnes réfugiées et en venant en aide aux pays qui en accueillent le plus grand nombre.
• AI agit pour que les réfugiés puissent avoir accès, sans discrimination, à un travail, à un logement,à l’éducation et à la santé.

Chaque année voit son lot de morts, disparus en mer, notamment Méditerranée, migrants ou réfugiés, tentant de mieux vivre ou survivre, et souhaitant rejoindre l’Union européenne. Pour AI, ces drames pourraient être évités si les Etats de l’Union européenne ne se concentraient pas uniquement sur le contrôle des migrations mais au contraire privilégieraient la surveillance à des fins de secours et d’assistance.

Comme nous l’a bien imagé Adélie Chevée, avec Schengen, les murs à la frontière de l’Europe sont plus hauts qu’autrefois, les migrants tombent de beaucoup plus haut à présent…

>> Vous trouverez sur ce lien, un quizz qui revient sur quelques idées reçues , des témoignages de réfugiés et demandeurs d’asile et des synthèses sur la situation des réfugiés en Libye, ceux qui fuient la Syrie, le transfert des demandeurs d’asile de la France en Hongrie…

>> Ici une vidéo de 3 mn sur une mission menée par Amnesty sur l’île de Lampedusa notamment par Charlotte Philipps.

>> Là, Un spot de fiction (2 mn) pour voir le problème autrement

Que se passe t-il au Tibet ? Réponse le 1er décembre à La Cimade

Conférence débat sur l’exode tibétain SAMEDI 1ER DECEMBRE 2012 à partir de 15h 30 à la Cimade (Massy)

Depuis quelques temps, de nouvelles vagues d’immolation ont lieu au Tibet et dans les pays d’accueil des réfugiés tibétains, notamment en Inde.

Jeudi 15 novembre dernier, un reportage d’envoyé spécial que vous pouvez visionner ici relatait ce qu’il se passe…

Aujourd’hui, La Cimade nous interpelle en nous demandant comment exprimer notre solidarité concrète et nous invite à venir écouter le témoignage de tibétains en exil…

CONFERENCE DEBAT SUR LE THEME DE L’EXODE TIBETAIN
SAMEDI 1ER DECEMBRE 2012 à partir de 15h 30
Au centre international de La Cimade
80 Rue du 8 Mai 1945 – 91300 MASSY

Dans le cadre de ses actions de sensibilisation et de témoignage pour permettre à la société de faire évoluer les regards et la compréhension des enjeux portés par les exilés, le centre international de La Cimade de Massy a le plaisir de donner la parole aux personnes réfugiées.

16H : Documentaire en anglais de 28 mn « The burning question… » (Synthèse disponible en français)
16H30 : Intervention de Thupten GYATSO, Président de l’association de la communauté tibétaine de France
17H : Témoignages de 3 femmes tibétaines réfugiées en France
18H : Débat et échanges

Verre de l’amitié !