Lynsey ADDARIO : Destin de femmes en République Démocratique du Congo

RDC 2 Lynsey ADDARIO

Pour faire écho à nos deux évènements de la rentrée :
la projection du film « Rebelle » le 10 janvier
La fiction théâtrale « Mission » le 19 janvier…

… voici l’accès à une galerie de la photographe Lynsey ADDARIO sur le destin de ces femmes .

Ici le lien avec sa galerie sur la République Démocratique du Congo

En cliquant sur les flèches pour dérouler le diaporama, vous pourrez également avoir accès aux légendes (en anglais) de ces magnifiques photos en cliquant sur « caption »… Bonne visite !

Publicités

« Mission » au Théâtre de La Piscine le 19 janvier à 20H30

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le samedi 19 janvier, nous serons associés au théâtre La Piscine de Châtenay-Malabry.

Ce soir-là aura lieu Mission, une fiction théâtrale basée sur les témoignages de prêtres au Congo.
Après la représentation, le public pourra rencontrer Louis Guinamard, journaliste, ayant enquêté sur les violences faites aux femmes en RDC, et auteur d’un ouvrage de référence sur le sujet : « Survivantes ».

Dès aujourd’hui, la réservation est ouverte au théâtre au 01 41 87 20 84, en précisant de la part d’Amnesty International, ou au 06 78 30 22 00.

Les renseignements sur le théâtre sont disponibles sur son site dont voici le lien

Mission est présenté par un comédien seul sur scène, Bruno Vanden Broecke. Le texte de David Van Reybrouck se présente comme un monologue d’un prêtre belge, missionnaire au Congo. Il est écrit à partir de témoignages de plusieurs prêtres et évoque leur engagement, leurs relations avec leurs proches en Belgique, leur insertion au Congo. Apparaissent alors les crises de violence extrême que connaît cette région frontalière du Rwanda.

Louis Guinamard est journaliste. Au cours de deux séjours, l’un en 2006 et l’autre en 2010 de trois mois dans l’est du Congo, il a rencontré longuement les femmes victimes de viols, mais aussi des militants associatifs locaux, des acteurs de la mobilisation internationale, qui tentent d’endiguer l’expansion du phénomène du viol. Le livre qu’il a rédigé à la suite de ces rencontres nous donne à écouter les voix de ses femmes : « Survivantes, femmes violées dans la guerre en République Démocratique du Congo » (Editions de l’Atelier, 2010).

Sur cette vidéo, un interview de Louis Guinamard présentant son livre sur TV5 Monde.

Avec un courage exceptionnel, des femmes prennent la parole pour dire au monde ce qu’elles ont enduré, pour dénoncer leurs bourreaux, membres des diverses milices qui se sont battues à la suite du génocide rwandais de 1994 pour le contrôle de ce territoire riche en matières premières.
La voix de ces femmes est un fil fragile d’humanité par-delà l’indicible. Les écouter, c’est commencer à leur rendre justice.

Le site de l’éditeur offre une présentation du livre, accompagné d’autres extraits d’interview.

Ciné Débat jeudi 10 janvier au Sélect d’Antony

Un film de Kim Nguyen soutenu par Amnesty

Un film de Kim Nguyen soutenu par Amnesty

Sélect

Fort du succès de la projection-débat précédente , nous renouvelons l’opération, toujours avec Lionel Quille, responsable de la commission « enfants » à Amnesty France.
Cette fois le ciné-débat aura lieu à 20H30 au Sélect éphémère d’Antony dont voici le plan d’accès .

Si vous voulez en savoir plus sur le film lui même, rendez-vous à sa présentation en cliquant sur ce lien…

Des nouvelles de Khun Kawrio (Myanmar)

© Kayan New Generation Youth (KNGY)

© Kayan New Generation Youth (KNGY)

Le 8 décembre 2011, nous avions avec CinéMassy, organisé la projection du film « The Lady » suivi d’un débat avec Mireille Buisson, de la coordination Amnesty France pour la Birmanie.

Nombreux avaient été les signataires de notre pétition au Président de la commission nationale des droits de l’homme du MYANMAR, Monsieur U WIN MRA demandant la libération immédiate de tous les prisonniers d’opinion incarcérés.

Aujourd’hui, nous sommes en mesure de vous informer de la libération le 3 juillet 2012 de 20 d’entre eux dont KHUN KAWRIO.

Khun, jeune militant avait été torturé et s’était vu refuser des soins médicaux au cours de son interrogatoire.

Des centaines d’autres prisonniers politiques sont toujours incarcérés au Myanmar (Birmanie). Nous estimons que nombre d’entre eux sont des prisonniers d’opinion qui doivent par conséquent être libérés immédiatement et sans condition. Tous les autres prisonniers politiques doivent pouvoir être jugés dans le cadre d’un procès équitable pour une infraction internationalement reconnue ou, à défaut, être relâchés.


QUELQUES POINTS DE REPÈRE SUR LA BIRMANIE
:

Le pays est une véritable mosaïque de « minorités ethniques » (plus de 30 % de la population).
Seule la plaine centrale est constituée de l’ethnie birmane (bouddhiste) à proprement parler. C’est d’ailleurs elle qui a le pouvoir depuis toujours.
En 1962, suite au coup d’État du général Ne Win, une dictature militaire est instaurée, refusant aux minorités le droit à la sécession.
Ceci génère deux formes de résistance : celle des minorités elles-mêmes (générant conflits armés et cortèges de réfugiés) et celle de la Ligue nationale pour la démocratie (LND, fondé en 1988), symbolisée par Aung San Suu Kyi.
Après 18 années de prison et d’assignation à résidence, elle est libérée le 13 novembre 2010.
Quelques mois plus tard, en mars 2011, la junte militaire est dissoute.
2012 marque la fin de l’une des guerres civiles les plus anciennes de la planète par la signature d’une série d’accords de cessez-le-feu entre armée gouvernementale et rebelles.

Mais la Birmanie est riche en ressources naturellesnotamment en gaz, attisant ainsi une vraie rivalité sino-indienne pour l’accès au gaz birman.

Birmanie dessous des cartes
Par ailleurs, la Birmanie est le deuxième producteur d’opium au monde après l’Afghanistan. L’itinéraire pour le trafic d’opium birman passe par le principal axe commercial entre Chine et Birmanie… qui est précisément l’axe que la Chine a choisi pour développer son corridor énergétique et acheminer pétrole et gaz.
On le voit, rien n’est gagné en Birmanie, d’autant que la minorité Wa (à la fois birmane et chinoise, première productrice de drogue méthamphétamine du pays…) dispose de l’une des plus importantes armées ethniques, approvisionnée en matériel militaire lourd par… la Chine.

Pour approfondir la géopolitique du pays Birman, et comprendre par les cartes cette situation singulière, voyez les excellentes émissions du dessous des cartes

Pour continuer de faire pression en faveur de détenus, dès le 7 décembre, vous pouvez participer à notre « Marathon des signatures » afin de soutenir 12 cas de 12 pays différents…

[So]PHOT expose Guillaume POLI

Kistes 1

Le site web [SO]PHOT.com est un site ouvert aux organisations du secteur social ou de l’environnement auxquelles il permet de faire connaître leur action par le biais de la photographie.

Sur ce lien, vous accèderez à la galerie de Guillaume POLI intitulée « PANKISSI : entre peur et oubli » , photographies sur les Tchétchènes du Pankissi – Géorgie (Juillet 2012).

Vous y trouverez l’histoire de leur arrivée en Géorgie et comment tout Tchétchène est, dans l’imaginaire populaire, un fier guerrier caucasien ou un terroriste potentiel…