« Sécurité contre libertés, l’équation impossible ? » : un débat avec la LDH à Antony le 6 mai – 20H00

La Ligue des droits de l’Homme nous donne rendez-vous le mercredi 6 mai à partir de 20h00, pour débattre sur un sujet d’actualité « Sécurité contre libertés, l’équation insoluble ? »

et c’est Pierre Tartakowsky président de la Ligue des droits de l’Homme, qui viendra débattre du projet de loi sur le renseignement.

Securité LDH

Publicités

Exposition photos à l’iReMMo

Syrie d’hier : Du 13 avril au 30 mai 2015

Photographies de Bernard de Monès

 logoIremmo

5/7, rue Basse des Carmes 75005 Paris

01 43 29 05 65 / infos@iremmo.org

Métro : Maubert Mutualité / Bus : 63, 86, 87

Les locaux sont partagés avec la librairie L’Harmattan Méditerranée & Moyen Orient.

Horaires d’ouverture :
Du lundi au samedi, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h

Contact :
01 43 29 71 15 / harmattan.mediterranee@harmattan.fr


Vernissage le jeudi 7 mai de 18h30 à 20h30

Toutes les photos sont en vente au prix unique de 60 euros, au profit des enfants syriens via l’association AAVS (Association d’aide aux victimes en Syrie).


Malgré la folie des hommes, la Syrie restera une des plus belles merveilles du monde et de l’humanité.

syrie_d_hier_1Dans la citadelle d’Alep

Cette exposition « SYRIE D’HIER » veut rappeler en ces temps difficiles à quel point la Syrie, dont on n’entendait peu parler avant 2011, est un pays magnifique, riche de près de 10.000 ans d’histoire et à l’origine de la civilisation méditerranéenne. Les photos présentées ont été prises entre août 2009 et mai 2011 un peu partout dans le pays et veulent montrer la grande diversité des paysages. Du désert (où se trouve le joyau de Palmyre) jusqu’aux montagnes qui dominent la mer Méditerranée, des alentours de l’Euphrate aux plus vieilles cités du monde que sont Damas et Alep, ainsi que quelques scènes de la vie quotidienne. Malgré la folie des hommes, la Syrie restera une des plus belles merveilles du monde et de l’humanité. (Pour les lieux où sont prises les photos, voir la carte qui est exposée).

nord_de_manjeb-2

Le Nord de Manjeb

Bernard de Monès a décidé de s’installer à Damas à la mi-2009, dans cette Syrie dont il est amoureux.

Au cours de son séjour (jusqu’à fin 2012) il a parcouru le pays en tous sens et pris beaucoup de photos.

Début 2014, il propose une soixantaine de ces photos à AAVS pour faire une exposition-vente au profit des enfants syriens, mais aussi pour rappeler au public à quel point la Syrie est un pays magnifique, et à quel point les Syriens sont des gens accueillants et hospitaliers, alors que les médias nous abreuvent de guerres et de massacres.

** L’iReMMO est une association loi 1901 sans but lucratif, déclarée d’intérêt général.

Cet Institut entend contribuer à l’analyse critique des grandes questions politiques du Bassin méditerranéen. Si ces réflexions se veulent rigoureuses, elles se doivent d’être engagées car on ne peut rester neutre devant des problèmes qui concernent autant nos sociétés, qu’il s’agisse des rapports Occident-Islam, de l’islamisme, de l’immigration, des conflits au Proche-Orient, de la sécurité en Méditerranée, de l’environnement, du développement durable, de l’agriculture et de quelques autres….

L’institut est un « laboratoire d’idées » indépendant, qui entend déconstruire les idées reçues et s’opposer à la doxa dominante sur ces sujets. Il devra aussi explorer les dynamiques émergentes de la Méditerranée et du Moyen-Orient, tout en faisant découvrir la région sous un angle historique, artistique et culturel.

L’iReMMO veut créer une véritable dynamique susceptible de peser dans le débat public : sur la jeunesse, l’opinion, les décideurs et les partis politiques.

L’iReMMO partage ses locaux avec une librairie de l’Harmattan qui comprend près de dix huit mille volumes consacrés à la Méditerranée et au Moyen-Orient.

Naufrages dans notre Méditerranée : La honte !

Les gens ne cesseront pas de fuir la guerre, les persécutions et la pauvreté !

Mais les pays de l’Union Européenne sont de plus en plus déterminés à les empêcher d’entrer.

Ces dernières années, ils ont construit de nombreux murs : barrières physiques ou frontières technologiques.

Cette politique met en danger ces personnes forcées à l’exil. Des centaines de personnes meurent en essayant d’atteindre notre continent. Beaucoup sont violemment refoulés des frontières européennes, ou pris au piège de pays voisins qui ne respectent pas leurs droits.

POURQUOI L’EUROPE DOIT LES AIDER ?

C’est une question de vie ou de mort. Il serait inhumain et injustifiable que les gouvernements européens ne prennent pas de mesures suffisantes pour aider immédiatement ces personnes. C’est comme si on relevait le pont-levis alors que des femmes, des hommes et des enfants meurent au pied des remparts.

Le droit de demander l’asile est un droit humain – une composante essentielle des accords internationaux sur les réfugiés que la quasi-totalité des gouvernements ont ratifiés après la Seconde Guerre mondiale.

Or, les gouvernements européens compliquent incroyablement les choses pour ces personnes qui ont déjà subi tant de malheurs. Par exemple, seulement 40 137 places au total ont été proposées à des réfugiés syriens en vue d’une réinstallation – dont 30 000 par la seule Allemagne. En comparaison, les cinq pays voisins de la Syrie ont accueilli à eux seuls 3,9 millions de réfugiés.

image-prehome.gif7 questions et 1 pétition avec Amnesty

Voyez absolument ce reportage de 18 min : « L’Europe, Inch’Allah ! » reportage de Pierre Creisson…

Le voyage de la mort vers la mort  » : c’est ainsi que les réfugiés syriens surnomment la traversée de la Méditerranée pour fuir leur pays en guerre et tenter d’atteindre l’Union européenne…

JOURNÉE INTERNATIONALE DES ROMS – Samedi 11 avril après-midi à Paris

AMNESTY INTERNATIONAL FÊTE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES ROMS
>

Le samedi 11 avril

Place de la Bastille à Paris

sur le terre-plein de l’Arsenal

de 14h30 à 16h30.

Sur le thème « UNE PLACE POUR LES ROMS »

Personnes roms, politiques et artistes prendront la parole et la musique sera au rendez-vous grâce au talent de l’orchestre bulgare Chakaraka et de la violoniste franco-roumaine, Sarah Nemtanu !

Nicolae, Spartacus, Liliana témoigneront de leur parcours positif en France et de l’urgence de donner une vraie place aux Roms dans la société .

Venez nombreux et n’hésitez pas à faire circuler ce message autour de vous !

Ce sera l’occasion pour AI France du lancement officiel de la nouvelle campagne sur les Roms.

 « Une place pour les Roms », c’est le message que portera Amnesty International tout au long de son événement festif et militant. Une place pour s’installer, croire en l’avenir, accéder à ses droits, construire un projet, s’épanouir, apprendre, travailler, voir grandir ses enfants…

 03-Flyer-rom.indd