Action Urgente au Tchad : écrire avant le 19 juin 2017

TCHAD

DES MILITANTS CONDAMNÉS À SIX MOIS DE PRISON AVEC SURSIS

Résultat de recherche d'images pour "Nadjo Kaina Palmer et Bertrand Sollo"

Les militants tchadiens Nadjo Kaina Palmer et Bertrand Sollo ont été condamnés à six mois d’emprisonnement avec sursis. Ils ont décidé d’interjeter appel. Ils avaient été arrêtés et inculpés de conspiration et d’appel à un rassemblement non autorisé.

Le 4 mai, Nadjo Kaina Palmer, porte-parole du mouvement citoyen Iyina (« Nous sommes fatigués » en arabe tchadien), et Bertrand Sollo, rapporteur national francophone d’Iyina, ont été déclarés coupables de « tentative de rassemblement » par la Haute Cour de justice, qui siège à N’Djamena. Ils ont été condamnés à six mois d’emprisonnement avec sursis. Le procureur de la République avait requis cinq ans d’emprisonnement à leur encontre. Leurs avocats ont interjeté appel.

Dingamnayal Nely Versinis, président du Collectif tchadien contre la vie chère, également arrêté le 12 avril, a été relaxé et libéré le 27 avril au motif qu’il n’y avait pas suffisamment d’éléments à charge. Le procureur de la République avait requis à son encontre une peine de six mois d’emprisonnement pour faux et usage de faux.

Nadjo Kaina Palmer et Bertrand Sollo ont été arrêtés le 6 et le 15 avril, respectivement. Les trois hommes cités ont été arrêtés par des agents de l’Agence nationale de sécurité (ANS) et détenus au secret, avant d’être emmenés au siège de la police judiciaire, à N’Djamena, le 24 avril. Ils ont été interrogés par la police judiciaire le jour même, en l’absence de leurs avocats. Nadjo Kaina Palmer et Bertrand Sollo ont été détenus à la prison d’Amsinéné en attendant le jugement.

Lorsqu’ils étaient détenus, Amnesty International les considérait comme des prisonniers d’opinion, arrêtés et condamnés seulement pour avoir exercé, pourtant pacifiquement, leur droit à la liberté d’expression.

ACTION RECOMMANDEE : lettre international / email / fax / twitter:

         appelez les autorités tchadiennes à annuler immédiatement les déclarations de culpabilité et les peines prononcées à l’encontre de Nadjo Kaina Palmer et de Bertrand Sollo, en veillant à ce qu’ils ne soient pas détenus dans la mesure où ils ont été condamnés uniquement pour avoir exercé, pourtant pacifiquement, leurs droits aux libertés d’expression et d’association;

         demandez-leur de mettre fin aux manœuvres d’intimidation et au harcèlement sous toutes leurs formes, notamment de la part de l’ANS, qui visent les défenseurs des droits humains au Tchad;

         engagez-les à protéger et à concrétiser les droits aux libertés d’expression, d’association et de réunion pacifique pour tous, conformément aux obligations du Tchad au regard du droit international relatif aux droits humains.

MERCI D’ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 19 JUIN 2017 À :

  • Ministre de la Justice

Ahmat Mahamat Hassan

Ministère de la Justice

  1. P. 2100

N’Djamena, Tchad

Courriel : ahmatconseiller@yahoo.fr ou angarboa@gmail.com

Formule d’appel : Monsieur le Ministre,

 

  • Premier ministre

Albert Pahimi Padacké

  1. P. 463

N’Djamena, Tchad

Twitter : @PrsidenceduTcha

Formule d’appel : Monsieur le Premier ministre,

 

  • Procureur de la République

Mahamat Saleh Youssouf

  1. P. 1702

N’Djamena, Tchad

Courriel : msyoussouf6@gmail.com

Formule d’appel : Monsieur le Procureur de la République,

 

Copie à :

 Ambassade du Tchad

65 rue des Belles Feuilles – 75116 ParisTél : 01 45 53 36 75 –Fax : 01 47 30 43 35 / 01 145.53.16.09
Courriel:ambassadedutchadparis@wanadoo.fr

 

Tarifs postaux pour le Tchad :

Lettre internationale (20 g) : 1,30 €

 

Ceci est la troisième mise à jour de l’AU 92/17.

Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/afr20/6148/2017/fr/.

COMPLÉMENT D’INFORMATION

Nadjo Kaina Palmer a été arrêté après avoir répondu à une convocation du directeur de l’ANS au sujet d’une manifestation pacifique contre la corruption et l’impunité, prévue pour le 10 avril. Bertrand Sollo a été appréhendé alors qu’il se rendait à un entretien avec un journaliste. Dingamnayal Nely Versinis a été arrêté à la mairie centrale de N’Djamena, où il s’était rendu après avoir été convoqué par des responsables de la mairie. Son arrestation est intervenue alors qu’il avait appelé les commerçants du marché à mil de N’Djamena à se mettre en grève pour protester contre la hausse des tarifs des emplacements.

Le 3 avril, lors d’une conférence de presse, Nadjo Kaina Palmer a appelé les Tchadiens à participer à une « journée Iyina » le 10 avril, date anniversaire de l’élection présidentielle de 2016. Il les a encouragés à s’habiller en rouge ou à porter un foulard rouge sur la tête pour exprimer leur mécontentement face à la mauvaise gestion du pays et à « dire non à la mauvaise gouvernance, à l’impunité et à l’humiliation ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s