Kabullywood

C’est au cinéma Le Rex de Chatenay Malabry que sera présenté le film Kabullywwod, soutenu par Amnesty, le jeudi 11 avril à 20.30 h. La projection sera suivi d’un débat animé par Nicolas Becker (Coordinateur sur le tournage du film et rédacteur multimédia au CNRS) et le groupe Amnesty International Hauts de Bièvre.

A Kaboul en Afghanistan, quatre étudiants assoiffés de vie décident d’accomplir un projet audacieux : rénover un cinéma abandonné, qui a miraculeusement survécu à 30 ans de guerre. Comme un acte de résistance contre le fondamentalisme des talibans, ils vont aller au bout de leur rêve pour la liberté, la culture et le cinéma… et ce malgré les menaces et les réels dangers encourus par ces jeunes qui se battent contre les jugements de leurs proches et de la société.

Le réalisateur Louis Meunier s’est rendu une première fois en Afghanistan en 2002, alors comme aide humanitaire. L’espoir de jours meilleurs pointait alors après 25 ans de guerre. Las, la liberté fut de courte durée mais « Avec Kabullywood, j’ai voulu témoigner de cette parenthèse pleine d’espoirs et porter un message : quand la religion est utilisée comme prétexte pour s’attaquer à la liberté d’expression et faire table rase du passé, c’est toute la société qui est en danger ».

Un film émouvant, témoignage d’une parenthèse méconnue de l’histoire récente de l’Afghanistan à ne pas manquer !


Publicités

Sergio et Serguei

Soirée-débat au cinéma le Sélect d’Antony le mercredi 27 mars à 21 h en présence du réalisateur cubain Ernesto Daranas.

1991 fin de la guerre froide et écroulement de l’URSS. Serguei, un cosmonaute russe reste coincé dans l’espace et oublié de tous les soviétiques qui ont fort à faire en bas… A Cuba, un radio amateur Sergio entre en contact avec Serguei par hasard et va tout mettre en œuvre pour le faire redescendre sur terre. Mais Sergio est sur écoute…   

Another day of life

Le cinéma Le Select d’Antony diffuse le film, Another day of life, lundi 4 mars à 19 h.

Ce long métrage retrace l’histoire du journaliste polonais Ryszard Kapuscinski célèbre correspondant de guerre pour une agence de presse polonaise, qui en 1975, part couvrir l’Angola en proie à la guerre civile. Soldant 4 siècles de colonisation portugaise (après la chute de Salazar), le pays sous-développé sombre dans le chaos, et la violence des clans rivaux, sur fond de guerre froide entretenue par procuration par les grandes puissances. De ce voyage suicidaire, le journaliste reviendra écrivain et publiera en 1976 le livre Another day of life ; livre qui marque le début de sa carrière d’écrivain et la fin de celle de journaliste.

Réalisé par  Raúl de la Fuente et Damian Nenow, le film est l’adaptation du livre qui a bouleversé la vie de son auteur. Les réalisateurs ont choisi un mélange original d’animation, de visions surréalistes, de la fiction et du réel, des interviews, des documentaires et des images d’archives. C’est l’histoire du basculement émotionnel d’un homme idéaliste  qui voulait « comprendre » la guerre pour la combattre… au risque de perdre le contrôle.

À cette occasion notre groupe d’Amnesty International sera présent pour présenter la position de notre mouvement et échanger sur la liberté de la presse et d’expression dans le monde.

Merci au Select de soutenir notre cause en diffusant ce film.

 

Wardi

En avant-première, le Cinéma Le Select à Antony, propose le film d’animation WARDI, le dimanche 24 février à 18h. Ce sera l’occasion d’une rencontre avec le réalisateur norvégien Mats Grorud.

L’histoire : Wardi jeune palestinienne de 11 ans vit depuis sa naissance avec sa famille dans un camp de réfugiés au Liban. Sidi, son arrière grand-père qui y est installé depuis 1948, lui confie la clé de sa maison en Galilée sans espoir d’y retourner. Wardi aidée de sa famille va essayer de renouer avec cet espoir…

Un film touchant sur la douleur de l’exil bâtie sur la nostalgie mais aussi l’espoir ; derrière ce destin personnel se dessine celui d’une nation.

Film d’animation pour adultes et jeunes à partir de 10 ans.

Un grand merci à l’équipe du cinéma Le Sélect qui programme régulièrement des films qui traitent des Droits Humains.

A dimanche, venez nombreux

Lindy Lou Jurée n° 2

 

Sorti en France le 10 octobre 2018 le film de Florent Vassault Lindy Lou Jurée n°2 a été projeté au cinéma Les Cinoches de Ris-Orangis le mercredi 12 décembre. Il a été suivi d’un débat animé par Monique quillard et Yveline pouillot d’Amnesty International.

En 1994, dans l’État du Mississipi, Lindy Lou IsonHood, femme blanche, baptiste et croyante, est désignée pour être jurée au procès de Bobby Wilcher, auteur d’un double meurtre commis en 1982. Condamné par 2 fois à la peine de mort, B Wilcher est rejugé en 1994 pour vice de procédure. La défense se révélant lamentable, les jurés dont Lindy Lou, le condamnent unanimement à la peine de mort.

Après 24 ans passés au pénitencier de Parchman et n’ayant vu personne pendant 14 ans, il sera exécuté en octobre 2006. Si sa culpabilité ne faisait aucun doute, Lindy Lou rongée par le remord du verdict prend contact avec lui et noue une relation amicale la dernière année de la vie du prisonnier. Elle porte depuis un énorme sentiment de culpabilité que le film va contribuer à apiser.

Florent Vassault, réalisateur et monteur pour le cinéma co-réalise, avec le sociologue Arnaud Gaillard, Honk ! en 2011, une plongée dans l’Amérique de la peine de mort. S’interrogeant sur la peine de mort aux US, il rencontre Lindy Lou par l’avocat de Bobby Wilcher et lui propose de revenir sur cette « expérience » de jurée par le biais d’un film. Celle-ci, traumatisée et isolée dans son entourage accepte d’en parler publiquement et d’aller à la rencontre des autres jurés. Son amitié avec le réalisateur, alors que tout les oppose, et sa confiance en lui, va libérer sa parole et lui permettre de retrouver une sorte d’apaisement. Depuis sa « croyance biblique » en la peine de mort en 1994, Lindy Lou a avancé sur un chemin de réflexion qu’elle s’efforce de transmettre aux générations futures. Les croyants appellent cela de la rédemption, d’autres y verront plutôt une grâce profane porteuse d’espoir.

 

Le procès contre Mandela et les autres

La section de la LDH Antony/Bourg-la-Reine/Sceaux co-organise avec le cinéma
Le Trianon de Sceaux le débat qui suivra la projection du film Le procès contre Mandela et les autres, le jeudi 8 novembre à 20 h 30.

Ce débat réunira les deux réalisateurs du film, Nicolas Champeaux et Gilles Porte ainsi que la présidente d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, Françoise Dumont.

Le film : Retour sur l’histoire de l’Apartheid. En partageant les archives sonores du
procès de Rivonia qui s’est tenu en 1963 et 1964 et en interrogeant les témoins
de l’époque tant qu’il est encore temps, les réalisateurs ont fait oeuvre de mémoire et portent à notre connaissance les trajectoires des compagnons de route de Nelson Mandela, condamnés comme lui au bagne à perpétuité.
Le débat sera suivi d’un pot amical.